L'actualité de la santé

Toutes les actualités de la santé en un click

COVID-19 : restriction d'utilisation du VACCIN ASTRAZENECA en France

Auteur : David PAITRAUD
Date de publication : 22/03/2021
Santé Publique

Suite au signal de sécurité suggérant un risque thrombo-embolique associé au VACCIN ASTRAZENECA, plusieurs pays européens, dont la France, ont suspendu l'utilisation de ce vaccin dans l'attente des conclusions issues de l'investigation menée par l'Agence européenne du médicament (EMA). 
Le 18 mars 2021, l'EMA indiquait que le rapport bénéfice/risque du VACCIN ASTRAZENECA restait positif pour protéger les populations vaccinées contre les formes graves de COVID-19 et les hospitalisations. 

Concernant le risque thrombo-embolique, l'analyse des données n'indique pas de surrisque de thrombose veineuse de type embolie pulmonaire ou phlébite dans la population vaccinée par le VACCIN ASTRAZENECA, par rapport à la population générale. 
En revanche, les données suggèrent un surrisque de formes rares de caillots sanguins, de type coagulation intravasculaire disséminée (CIVD) et de thrombose veineuse cérébrale (TVC) associés à une thrombopénie. Ce risque est particulièrement observé chez les personnes de moins de 55 ans et de sexe féminin.

Compte tenu de ces conclusions européennes, la Haute Autorité de Santé a réévalué la place du VACCIN ASTRAZENECA dans la stratégie vaccinale française. Les nouvelles recommandations en vigueur à partir du 20 mars 2021 sont les suivantes : 

  • ne plus utiliser le VACCIN ASTRAZENECA chez les personnes de moins de 55 ans. Dans cette population, et selon les critères de priorisation en vigueur (50 à 54 ans avec comorbidités, professionnels de santé), la vaccination doit être réalisée avec les vaccins à ARN messager (COMIRNATY, VACCIN MODERNA) ; 
  • réserver le VACCIN ASTRAZENECA aux personnes de 55 ans et plus, selon les critères de priorisation en vigueur (55 ans à 74 ans avec comorbidité, 75 ans et plus sans comorbidités) EDIT du 30 mars 2021 : nouvelles consignes de priorisation applicables depuis le 27 mars : 50 à 69 ans avec comorbidité, plus de 70 ans sans comorbidité /FIN EDIT

Ces recommandations seront révisées pour tenir compte des nouvelles données relatives au risque de CIVD et de TVC. 

En parallèle, afin d'amorcer la reprise de la vaccination en ville avec le VACCIN ASTRAZENECA, la Direction générale de la Santé (DGS) a précisé le calendrier des commandes et des livraisons de doses pour les médecins et les pharmaciens. 

Informations complémetaires non disponibles

Source : ©Vidal 2019